Direction prévention - protection

Inspecteur de sécurité - ISVP

Ses missions

  • Assurer la sécurité des bâtiments, équipements, espaces verts du patrimoine municipal, du parc locatif de la Ville par un soutien aux bailleurs sociaux, et préserver la tranquillité des usagers et des personnels municipaux,
  • animation et gestion de la politique municipale en matière de prévention et de médiation sociale (surveillance des sorties d'écoles, accompagnement des personnes âgées, opérations Ville Vie Vacances, soutien aux associations oeuvrant dans le domaine de la prévention de la délinquance et de l'aide aux victimes d'infractions pénales, travail d'intérêt général au sein des services municipaux),
  • coproduction de la politique de sécurité, de tranquillité publique à Paris et de lutte contre les incivilités (Contrat Parisien de Sécurité, Contrats de Sécurité d'Arrondissement, ingénierie sécuritaire, gestion de crise).

Son organisation opérationnelle

732 inspecteurs de sécurité (ISVP) et 220 agents de la surveillance spécialisée (ASS) de la Direction de la Protection et de la Prévention (DPP) interviennent, 7j/7, 24h/24, sur le domaine public de la Ville de Paris pour assurer la protection de plus de 3 000 bâtiments, équipements et espaces verts. Ils assurent la sécurité et la tranquillité des usagers et des personnels municipaux, en portant une attention particulière aux publics les plus fragiles. Les inspecteurs de sécurité mènent des opérations de lutte contre les incivilités liées à la propreté dans l'ensemble des arrondissements de la capitale. Ils sont amenés à effectuer des mises en garde mais également à verbaliser certaines infractions. Ils ont donc un rôle de prévention, de dissuasion et de répression.

635 ISVP sur le terrain

Les inspecteurs de sécurité relèvent du pôle protection, placé sous l'autorité d'un administrateur et de ses trois adjoints opérationnels.

Le pôle protection c'est :

  • la salle d'information et de commandement (SIC),
  • le service d'accompagnement des personnes âgées,
  • 8 secteurs géographiques regroupant 2 à 4 arrondissements et 8 bases d'ISVP,
  • 16 unités commandées par des chefs d'unité,
  • 1 unité de moniteurs de sports et de protection des élus,
  • 8 unités territoriales de jour (patrouilles motorisées),
  • 2 unités de nuit (nord et sud),
  • 3 unités spécialisées (cynophiles, motocyclistes, VTT),
  • 1 unité d'accompagnement des sans-abri,
  • 1 unité d'accompagnement des personnes âgées.

Les équipes interviennent dans les sites du patrimoine municipal en fonction des circuits de patrouille établi par le chef d'unité et des demandes ponctuelles de la SIC.

Ils sont également sollicités pour sécuriser les grands événements.

Les plages horaires de travail des ISVP sont les suivantes :

  • 7h-15h - 15h-23h (patrouilles motorisées, VTT),
  • 7h-15h - 12h-20h (SDF),
  • 9h-17h (motocyclistes),
  • 14h-1h (cynophiles),
  • 21h-7h (équipes de nuit).

La Salle d'Information et de Commandement, qui fonctionne 24h/24, coordonne l'action des inspecteurs de sécurité sur le terrain. Les opérateurs radio sont en liaison permanente avec les patrouilles motorisées, grâce à un système de radiolocalisation qui équipe les véhicules et signale leur position toutes les 20 secondes.

Une centaine d'ISVP pour protéger l'Hôtel de Ville de Paris 24h/24

Les inspecteurs de sécurité du service de sécurité de l'Hôtel de Ville, répartis en deux unités de jour et une unité de nuit, assurent la protection des locaux, contrôlent les accès, renseignent les usagers et les visiteurs, assurent la surveillance des séances du Conseil de Paris et sécurisent les événements et les manifestations à haut risque.

220 agents de la surveillance spécialisée surveillent les mairies et les bâtiments administratifs.

Les agents de la surveillance spécialisée sont chargés d'assurer la surveillance des 20 mairies d'arrondissement (8h00-20h00) et de 7 bâtiments administratifs (7h00-20h00). Ils filtrent les entrées, informent les visiteurs, dirigent les usagers vers les services administratifs. La nuit, 3 bâtiments administratifs bénéficient également d'une surveillance.

Groupement parisien inter-bailleurs de surveillance - GPIS

Dispositif de surveillance pour les ensembles sociaux parisiens

Le dispositif de surveillance des ensembles sociaux parisiens regroupe 9 bailleurs parisiens (OPAC, SAGI, RIVP, SAGECO, I3F, Logement Français et Habitation Confortable, la SIEMP et la Sablière). Un groupement d'intérêt économique baptisé Groupement parisien inter-bailleurs de surveillance (GPIS) a été créé en lien étroit avec la Mairie de Paris.

Cette structure unique permet une meilleure coordination des interventions et un lien permanent avec le centre de veille opérationnelle (CVO) de la Ville de Paris, ainsi qu'avec la Préfecture de Police. 27 patrouilles de 3 agents, véhiculées, surveillent ainsi quotidiennement, de 18h à 5h, plus de 55 000 logements, situés prioritairement dans les quartiers de la ville et des territoires (Grands projets de développement urbain - GPRU) dans lesquels vivent plus de 120 000 Parisiens. Un poste de Commandement Opérationnel (PCO) contrôle et oriente les patrouilles en temps réel, par des moyens radio et GPS. Chaque patrouille doit effectuer tous les jours la visite de 10 sites et répond aux demandes d'interventions des locataires dans les ensembles concernés. Ce dispositif est financé à hauteur de plus de 60 % par la Ville de Paris répartis entre les différents bailleurs, les 40 % restants étant à la charge des bailleurs eux-mêmes. Le travail des agents permet ainsi d'assurer une présence humaine dans les quartiers populaires parisiens en fin de journée et la nuit, dans la continuité du travail effectué par les gardiens le jour.

Points Écoles

La sécurisation des Points Écoles

La Ville de Paris compte quelque 700 points d'écoles, c'est-à-dire des lieux de traversée de voies publiques par les élèves des écoles primaires. Ces points d'écoles sont situés soit devant, soit à proximité des établissements scolaires. Ils sont classés par ordre de dangerosité par la Préfecture de Police, selon un référentiel qui prend en compte de multiples critères : trafic, signalisation, vitesse, dangerosité… Ainsi, certains points d'écoles ne nécessitent pas de sécurisation particulière. D'autres, au contraire, doivent faire l'objet d'une surveillance humaine. La Préfecture de Police sécurise les 50 points d'écoles les plus dangereux de la capitale.
La Ville de Paris prend en charge la surveillance d'autres points dangereux (232). Ce sont des agents de la DPP qui assurent cette mission dans 17 arrondissements (à l'exception des 1er, 7e et 8e arrondissements). La mission de sécurisation était jusqu'à présent assurée par des emplois-jeunes, les Agents Locaux de Médiation Sociale (ALMS). L'arrêt de ce dispositif entraîne à terme (juin 2007) la disparition des ALMS.
Afin de pouvoir continuer cette mission malgré le départ progressif des ALMS, la municipalité a décidé de faire appel à des agents vacataires.
Il s'agit d'une démarche citoyenne dans laquelle les personnes recrutées rendent un service à la collectivité, mais aussi créent du lien social par une présence humaine régulière. Ce dispositif permet notamment à des mères de famille, à des jeunes retraités, de s'investir dans leur quartier, tout en arrondissant leurs fins de mois : les vacataires sont en effet indemnisés à hauteur de 300 euros net par mois. Les agents vacataires sont recrutés progressivement, à raison de 6 ou 7 par mois, au fur et à mesure du départ des ALMS. Avant de prendre leur poste, ils reçoivent une formation à la gestuelle de sécurité routière dispensée par la Préfecture de Police et une formation interne à la DPP. Les vacataires sont reconnaissables à leur chasuble jaune fluo.
Ils sont présents sur les points-écoles à 8h30, 11h30, 13h30 et 16h30.
Pour être recruté comme vacataire, il faut avoir moins de 65 ans et habiter à Paris à proximité immédiate d'un point d'école référencé par la Préfecture de Police.
Pour tous renseignements : Direction de la Prévention et de la Protection. Bureau de la surveillance des points d'école - 11 rue de l'Ave Maria 75004 Paris - 01 42 76 75 05

Dernière mise à jour le mercredi 15 février 2017

Restez connecté

Lettre d'information

Pour suivre l’actualité de votre arrondissement, inscrivez-vous à la newsletter !

Je m'abonne

Paris j'écoute

11h5712h56
@roualloche
@Parisjecoute Comment peut-on accéder au plan de déplacement de Paris ?
@Parisjecoute

@rouallo Bonjour, vous le trouverez ici : http://ow.ly/4mIVUC Bonne journée !

17h1916h39
@mlauribault
@Paris Où se situent les nouveaux espaces verts ? Merci.
@Parisjecoute

@mlauribault Bonjour, Vous trouverez tous les détails sur les nouveaux espaces verts ici : http://ow.ly/10Ctk8 Bonne journée.

14h814h53
@Djackbroute
@Parisjecoute Bjr, ou est-il possible d'avoir des données concernant l'estimat° du trafic routier à long terme dans certaines rues de Paris?
@Parisjecoute

@Djackbroute Bonjour, il est possible que cette page du site de la Préfecture réponde à votre demande : http://ow.ly/10C9PR

10h5713h1
@nicostewz
@Paris Bonjour, savez-vous si l'affiche de l'inauguration de la Canopée est dispo qqe part?
@Parisjecoute

@nicostewz Bonjour, il n'y en a malheureusement plus. Bonne journée ! cc @Paris